vendredi 6 décembre 2013

PATAGONIE : le bilan



Nous sommes restés 31 jours dans cette région du bout du monde, que nous avons sillonnée en Motorhome.

Nous avons parcouru 5800 kms entre Buenos Aires et Ushuaïa, en passant par les incontournables Péninsule de Valdès, Fitz Roy, Perito Moreno, Torres del Painé.


Après un départ un peu mitigé (les premiers 1000kms sont monotones entre Buenos Aires et Viedma), nous avons traversé les grands paysages de la Patagonie, qui se sont révélés de plus en plus beaux, rudes et sauvages au fur et à mesure que nous nous dirigions vers le Sud.




Le Motorhome est bien la solution idéale pour découvrir cette région du monde : liberté totale dans le choix de l'itinéraire, des bivouacs dans des endroits isolés de toute beauté, et des arrêts plus ou moins longs au gré de nos envies.


Nous sommes passés partout où nous voulions : routes, pistes bonnes ou mauvaises.
Le seul point noir aura été la difficulté liée au ravitaillement en eau, gaz ... et tout le reste.
Nous sommes ici bien loin de la rigueur et de l'efficacité Australienne.
Tout est compliqué : paiement par carte bancaire (à proscrire !!!), laverie, retrait d'argent dans les villages, localisation des centres d'information touristique, etc ...

Nous n'avons pas beaucoup échangé avec les locaux. A cause de notre niveau d'espagnol plus que mauvais ... mais aussi parce que nous sommes restés parfois plusieurs jours sans croiser personne !

La vie y est relativement chère (surtout les fruits et légumes), et les routes sont parfois payantes !


La météo a été plus que clémente avec nous. Nous pensions avoir des conditions bien plus difficiles (vent, pluie ...)






Péninsule de Valdès : notre bivouac à Las Pardelas et la rencontre avec les baleines. Magique !

El Chaltén : la montagne y est magnifique, avec en point d'orgue ... le Fitz Roy

Torres del Painé : peut-être les plus beaux paysages de notre séjour ici ; un condensé de la Patagonie dans toute sa splendeur. Inoubliable !

La faune : abondante, variée et accessible (à peine quelques mètres nous séparaient des animaux)




 - entre 20 et 30 minutes (oui oui, une 1/2 heure) pour TOUT paiement par carte bancaire dans les stations-services ou supermarchés de la région !
Y faut rester zen ! :-((

- les "dos d'ânes" (ou d'éléphants plutôt !) dans les villes et villages, tous les 50m

- ce qui a été simple en Asie et en Océanie (linge, courses, paiement, retrait d'argent ...) est devenue ici beaucoup, beaucoup, beaucoup plus compliqué (pour ne pas dire pénible)

- les campings ... pourris pour la plupart, si pas abandonnés (?!?)
 




Les enfants ont été enthousiasmés par leurs rencontres avec les animaux, et se sont beaucoup amusés lors de nos randonnées qu'ils ont "transformées" en véritable terrain de jeu (bâtons, cailloux, rivières ...).
Ils ont littéralement craqué pour le dulce de leche (les parents aussi).
Un autre moment fort pour eux aura été la rencontre avec une autre famille française en voyage ; 3 copines de leur âge pour jouer : le pied !




... maintenant direction le nord de l'Argentine !

1 commentaire:

janine portmann a dit…

En lisant ce blog , mon esprist me dit : * 5800kms dans des conditions plus où moins confortable * !!!
Heureusement que nous n'avions pas su cela avant , bien que je me doutait par les tweets les risques qui auraient pu y avoir avec mes petits enfants !!!

Dieu merci de veiller sur eux et cela juqu'au retour en France .

Belle expérience , mais pour des parents parfois inquiets et cela vous le serez plus tard.
Gros bisous à vous quatre