jeudi 12 décembre 2013

Les chutes d’Iguazu ... et d’Iguaçu !


Quel spectacle ! Elles sont tout simplement impressionnantes.
Pour bien en profiter, nous les avons admirées des deux côtés, puisqu’elles sont situées sur la frontière entre l’Argentine et le Brésil.



Côté Brésil

Parque das aves

Après un passage rapide de la frontière en taxi (qui coûte moins cher que le bus pour 4 personnes), nous nous arrêtons juste en face de l’accès aux chutes pour aller visiter d’abord le parc des oiseaux.


On y trouve plein de spécimens : perroquets, aras, flamands, émeus … mais surtout des Toucans !


On peut les approcher à quelques centimètres dans les volières.



On rentre aussi dans la volière des magnifiques Aras, avec une poussée d’adrénaline quand ils se sont mis à voler dans tous les sens dans un vacarme assourdissant !



Nathan s'est pris pour un pirate avec un Aras sur l’épaule, qui a comme passe-temps favori d’arracher les boutons du dessus des casquettes !



Enfin, on découvre par hasard dans la serre aux papillons … des colibris ! C’est très impressionnant de voir et surtout d’entendre le battement de leurs ailes.






Las Cataratas

Côté Brésil, on se promène sur un sentier aménagé qui permet d'avoir de splendides panoramas sur les chutes. Les chutes sont couleur rouille, couleur de la terre ici, car il a beaucoup plu les jours précédents.





Magnifique ... mais frustrant car un peu loin.
Heureusement, tout au bout du sentier, une passerelle a été aménagée sur l’eau pour “goûter” aux chutes. Une douche bien agréable (il fait plus de 30°C) et assez sensationnelle. On a ici la sensation de "vivre" les cascades.






Côté Argentine

Il y a plusieurs sentiers aménagés ; on les fera tous !

On commence par le sentier supérieur ; on se retrouve en haut des cascades qu’on observait la veille de loin. La vue des cascades en enfilade est assez spectaculaire.


On fait un pique-nique avec une vue superbe.


Le sentier inférieur permet une nouvelle fois de “goûter” à l’eau des chutes.




Et pour finir ... le clou du spectacle : el Garganta del Diablo.
C’est la plus haute chute (90m) sur les 285 cascades, et la passerelle nous emmène juste au dessus !!!


Sensation garantie. On y a vu un magnifique arc-en-ciel.






La visite des chutes restera un moment fort de notre voyage. C’est gigantissime et splendide.

Une déception toutefois ... nos photos. Impossible de saisir l’immensité et la puissance des chutes.

@+


5 commentaires:

janine portmann a dit…

Quelle spectacle sur place de voir en vrai toutes celle-ci !!!!!
Déjà pour nous les avoir vu hier à la télé par un chargement que j'ai mis sur la Free et que je garde pour votre retour en souvenir de votre voyage !!!
Il y a même une vu des chutes en hélico .... une crevasse dans la roche impressionnante ...

Vivez bien encore tout ce qui reste à faire , et je vous fait confiance , et moi par mon PC.
De gros bisous d' amour à vous quatre , votre Manine.

Anonyme a dit…

Bonjour
Nous avons bien reçu votre carte postale envoyée depuis Ushuaïa. Merci beaucoup, c'est très sympa ! Nous avons passé un peu de temps sur votre blog, vos vidéos sur les douches du monde nous ont bien fait rire et rappellent des souvenirs à toute la famille. Pour Iguaçu, visiblement le beau temps était au rendez-vous, c'est super ! (nous avions eu cette chance aussi ...). Poursuivez-bien la balade autour du monde. Fred Michalec – http://familyautourdumonde.com

Anonyme a dit…

Ca doit etre impressionant en bruit ses chutes , avec cette couleur en plus !!!! photos sont biens pas de soucis !! j'adore suivre les gens comme vous qui voyagent , je trouve ça super surtout avec des enfants
bonne continuation
Bisous
Lili

Les 4 S a dit…

Bonjour
On vous souhaite un Joyeux Noël !
On se posait la question, avec le recul maintenant que vous reste t'il du TDM ?
Bonnes fêtes

Anonyme a dit…

Coucou les 4S, toujours aussi surprenant les belles photos.
Tata et moi vous souhaitons une Bonne Année 2014, que du bonheur et encore beaucoup de rêves. Bonne continuation dans VTDM.
Des gros bisous à vous tous des Marocains.
Marianne Gérard