samedi 2 novembre 2013

RAPA NUI : Ile de Pâques


Iorana

Nous voici maintenant sur une autre ile perdue dans l’océan pacifique : RAPA NUI.
Cette ile est d’ailleurs l’une des terres les plus isolées du monde !
La terre habitée la plus proche se trouve à plus de 3000 kms.





Comme pour la Polynésie, l’accueil se fait ici avec un collier de fleurs pour chacun. Mais la ressemblance s’arrête là, car pour le reste, tout change !
Ici on parle l’espagnol, les paysages sont complètement différents de ceux de Moorea, et nous essayons un autre type d’hébergement … le camping.



Pour faire le tour de l’ile, nous avons le choix entre vélo, voiture et quad. Voilà une superbe occasion de tester un moyen de transport inconnu ... alors, à nous le quad ! Les enfants sont ravis !
Nous partons, remplis d’excitation, à la découverte de cette ile pleine de mystère et de ses fameuses statues uniques au monde … les moais.


Volcan Rano Kau et le village d’Orongo


C’est d’ici que, tous les ans, partent les différents représentants des tribus pour aller chercher le premier oeuf de sterne sur le "motu" d'en face. Cela se fait à la nage (2,8 km aller/retour). Le vainqueur deviendra "l’homme-oiseau" et sera vénéré pendant toute l’année.




Volcan Rano Raraku



C’est sur le flanc de ce volcan que se situe la carrière d’où étaient extraits tous les moais de l’ile.
Beaucoup sont encore sur place, à différents stades de leur construction.



C’est un très beau site, qui offre une superbe vue sur la mer.




Ahu Tongariki


Sûrement le site le plus connu de l’ile de Pâques : 15 moais quasi-intact alignés sur un immense Ahu. Impressionnant !



Anakena – Ahu Nau Nau


Une surprise ! Une plage de sable blanc sur cette ile volcanique, avec une cocoteraie et des moais disposés en plein milieu de la plage ! Très joli.





Ahu Akivi


Seul endroit où les moais sont tournés vers la mer ; tous les autres sont eux tournés vers l’intérieur de l’ile. Mystère, mystère !



Tout au long de la balade, nous traversons des paysages volcaniques de toute beauté, avec l’océan pacifique tout proche qui déchaine ses vagues sur le littoral.



Tout près de l’unique village, nous avons aussi vu des tortues de mer se reposer sur la plage du port.







Nous avons beaucoup (beaucoup) aimé cette étape initialement non prévue (pensant qu’elle était hors budget). C’était notre “cerise sur le gâteau”.



@+



1 commentaire:

Mathieu Mathilde Martineau a dit…

Super, apparemment la sortie en quad s'est bien passee, pour une etape non prevue c'est plutot sympa. Nous nous sommes a Puerto Williams, vousa devez etre vers Buenos Aires dans votre nouveau Camping-car. A la prochaine, Mathilde & Mathieu