mercredi 20 novembre 2013

La route en Patagonie


A partir de la Péninsule de Valdès, nous avons retrouvé le plaisir de rouler (comme en Australie) à travers des paysages grandioses.



Nous avons coupé en travers de l’Argentine pour rejoindre le sud de la Patagonie, afin d’éviter la monotonie de la Ruta 3.

Nous avons donc expérimenté la Ruta 40, réputée pour être une piste difficile (100% cailloux) : et bien … c’est vrai ! Nous avons goûté aux “joies du tape-cul” pendant 200 kms !


Certaines portions sont maintenant goudronnées et nous pensons que d’ici 1 an ou 2, il ne restera plus rien de l’ancienne piste ! On a roulé à côté de la route neuve pas encore ouverte au public !



Les paysages traversés sont vraiment très beaux.




On a rencontré à plusieurs reprises les habitants des Andes : guanacos, nandous et pichis !



Rouler sur les pistes avec un effet de tôle ondulée est très fatiguant, très bruyant et très poussiéreux. Mais cela nous aura valu quelques beaux fous rires et petites frayeurs !

On n’avance pas beaucoup ; notre record ? 1H30 pour faire 37 kms pour se rendre au Lago del Desierto, le bout du monde !

On ne regrette rien, car encore une fois, nos envies de grands espaces, seuls au monde, ont été assouvies !

@+


3 commentaires:

Gérard Portmann a dit…

aie! aie! le dos.....et 1h30 pour 37 KM c'est comme le perif. le matin...souvenirs ????mais pas les mêmes paysages.Bonne continuation et gros bisous. PAPA PAPI.

janine portmann a dit…

Oui bonjour le dos .... le pauvre camping-car doit souffrir autant que vous par sa suspention !!! attention parfois ne pas déraper ou jouer les chauffeurs de l'extrèmes comme nous voyons parfois à la télé !!
Encore et encore de beaux paysages , cela ne vous lacent pas ??? hi hi hi .....

Anonyme a dit…

ca c'est de l'aventure !!!!!! vous voyez pleins de belles choses , ca doit etre magique !!!
Continué bien !!
Bisous
Lili