dimanche 20 octobre 2013

AUSTRALIE : le bilan



Nous sommes restés 31 jours dans ce très grand pays, que nous avons sillonné en Campervan.

 


Nous avons visité Sydney puis nous avons parcouru 7500 kms entre Cairns et Melbourne, en passant par le centre rouge et Alice Springs.



Nous avons adoré cette étape de notre tour du monde.
Nous avons vraiment eu l'impression de partir à l'aventure.

Les Australiens sont extrêmement sympathiques et très ouverts. Nous avons eu plusieurs fois l'occasion de discuter avec eux.

La vie y est chère, et plus on s'enfonce dans le désert, plus les prix grimpent !
Le litre d'essence passe de 1.48 à 2.50 dollars ! Le pot de yaourt de 1kg de 4 à 11 dollars ! Gloups.

Notre Campervan ne nous aura pas joué de mauvais tours malgré ses 500 000 kms au compteur. Ouf !


Contrairement à tout ce que nous avions pu lire dans les blogs de voyageurs, toutes les aires de repos ne sont pas ultra équipées. Dès que l'on quitte la côte Est, les aires deviennent plus "roots" : pas de douche, pas toujours de WC (si oui  => toilettes sèches), pas de barbecue ; juste une table en bois sous un abri ... et des centaines de mouches pour vous tenir compagnie !




Sydney : on y serait bien resté plus longtemps

La grande barrière de corail : vue du ciel, c'est véritablement spectaculaire

L'Outback : rouler des kilomètres sans croiser personne, dans des paysages désertiques magnifiques, avec des arrêts dans des endroits isolés ... quelle aventure ! Inoubliable


Uluru : impressionnant : à ne pas manquer 

South Australia : idéal pour observer la faune australienne :  wallabies, kangourous, koalas, perroquets et cacatoès ... sans oublier la Great Ocean Road








 - les mouches qui vous harcèlent dans le désert : port de filet obligatoire pour se couvrir le visage ; sinon il y a de quoi devenir dingue !


- le taux d'humidité proche de 0 (4% à Alice Springs), on était complètement desséché

- les prix, parfois exorbitants

- l'odeur dans les toilettes sèches du désert

 
Ah, les mouches !!!


Les enfants ont vécu plusieurs moments forts, particulièrement avec les animaux qu'ils ont pu approcher, caresser et parfois nourrir. Mais aussi le survol de la grande barrière de corail, et les parties de cricket avec quelques copains Australiens rencontrés dans les campings.

Ils ont été épatants tout au long des kilomètres. Nous craignions qu'ils trouvent ça long,  ils ne se sont jamais embêtés ni plaints.



... maintenant direction la Polynésie Française !


2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je pense qu'il faudrait etre bete pour pas aimer .... lol ... en tout cas j'ai aimée .... de chez moi ...
Ca doit etre quand meme magique de faire tout ça , bien sur il y a toujours des inconvenients , pour les mouches , je connais et pas besoin d'aller loin , toute les années a un certain moment de l'année sort de ne sais ou des centaines de mouches dans une chambre de mon appart , dorenavant je penserais a l'australie ...... lol ......................................
La suite va etre encore geniale !
BISOUS
Lili

tdm ballard a dit…

Super ! Nous avons suivi avec attention et intérêt votre périple ; on va en particulier regretter de ne pas passer par la grande barrière, mais le timing et la période ne s'y prêtent pas ; vous l'aurez donc fait pour nous !
Et manifestement, les raisons pour revenir ne manquent pas, donc ...
A bientôt !